Certification des dossiers locatifs : une sécurité pour le propriétaire et l'agence immobilière
Astuces

Certification des dossiers locatifs : une sécurité pour le propriétaire et l'agence immobilière

La transaction locative ou le fait de se charger de la gestion d'un bien pour le compte d'un propriétaire est une activité qui génère un chiffre d'affaire non négligeable pour l'agence immobilière. A ce titre, elle implique la connaissance de la législation en vigueur ainsi qu'un savoir-faire métier, pour offrir une prestation de qualité.

L'agent immobilier va donc effectuer plusieurs missions dans le cadre de cette gestion de bien et notamment la sélection d'un futur locataire pour le logement du propriétaire qu'il représente. La constitution du dossier locatif et son analyse sont un point de passage obligatoire pour louer un logement, qui peuvent exposer le propriétaire et l'agent immobilier à des conséquences plutôt "désagréables".

Les avantages de la certification pour le propriétaire

Selon la FNAIM, jusqu'à 20% des dossiers locatifs seraient falsifiés. Grâce à internet et certains logiciels de graphisme, de nombreux documents administratifs sont facilement modifiables (bulletins de salaire, justificatifs de domicile, attestations d’emploi, pièces d'identité,...).

Parallèlement (et logiquement), la solvabilité du futur locataire est le critère le plus important pour les propriétaires-bailleurs. Ainsi, les propriétaires attendent une sécurisation totale de la part des professionnels de l'immobilier contre leurs principales craintes que sont les impayés, ainsi que les dégradations. Ils développent donc une attente forte quand aux locataires qui occuperont leurs biens et attendent de leur agent immobilier une sélection de candidats très qualitative.

La certification du dossier locatif se révèle donc un argument commercial interessant, gage de sécurité et de transparence pour les propriétaires.

L'avantage de la certification pour l'agent immobilier

Au delà du propriétaire, l'agence a aussi un intérêt à faire certifier les dossiers locatifs des locataires qu'elles sélectionnent. En effet, la mission de l'agent immobilier implique entre autre la vérification des pièces administratives et de la solvabilité du locataire. Si il n'a pas d'obligation de garantir la solvabilité de ce dernier, l'agent immobilier répond toutefois a une obligation de moyen renforcée. En d'autres termes, si l'agent immobilier n'a pas effectué les démarches nécessaires ou suffisantes pour vérifier la solvabilité du locataire, notamment en demandant et vérifiant les pièces administratives autorisées par le législateur, il est susceptible de s'exposer à des poursuites pour manquement à sa mission.

La certification du dossier locatif est donc aussi une sécurité pour l'agence.

Julie Mourrier
Julie est notre experte communication. Au sein de Wattapro, elle est notamment responsable de la production de contenus de qualité pour accompagner nos clients dans le quotidien de leurs métiers.
À lire

Nos autres articles.

Essayer gratuitement la solution Wattapro.